29 mai 2012

Farewell reception & Goodbye to Youth Lit

Réveil à 8h mais j'ai eu du mal à démarrer. J'ai commencé par actualiser une page pour avoir mon sujet d'exam ou une réponse de l'université à Paris mais en vain. Finalement, après ma séance de sport, le sujet est tombé. Je crois que la plus grosse difficulté pour moi va être d'utiliser l'intégralité de la littérature à lire pour le cours car je n'ai pas encore tout lu et qu'il ne me reste que deux jours. M'enfin, je vais faire au mieux. Après ça, j'ai mangé puis j'ai relu les dissertations pour la confrontation en littérature pour ado. Mes intestins m'ont rappelée à leur bon souvenir et je me préparais psychologiquement à retenir ma colère et mes larmes. Au final, tout s'est bien passé et tout le monde avait bien conscience du fait que l'exercice était totalement inédit pour moi mais que j'avais fait de mon mieux. J'ai même eu pas mal de points positifs qui font du bien au moral. Une fois le séminaire terminé, j'ai eu un calin des deux suédoises de mon cours pui j'ai tenté de contacter ma copine danoise pour la retrouver mais je n'ai pas réussi à la joindre. Du coup, je suis retournée à la bibliothèque pour lire Fifi Brindacier. C'est un merveilleux massacre du suédois écrit mais j'ai vraiment beaucoup aimé. Après une heure de travail, j'ai emprunté un livre pour continuer à bosser de la maison puis je suis allée à la réception d'adieux de ma fac. C'était la première du genre à Lund donc nous sommes privilégiés. Au programme: le choeur masculin de Lund (avec un gars de mon cours), des discours et le résultat du concours photo de la fac. Certains des clichés que j'aimais bien ont été récompensés donc je suis contente. Ensuite, nous avons eu droit à un verre de cidre et un sandwich fort bon donc ça me va. En rentrant chez moi, j'ai enfin fini la purée ce qui implique que je n'ai plus rien à manger et que je dois faire les courses pour deux jours... Je me suis accordé une pause histoire de voir ce qui se passe en France et j'ai commencé le second livre de Fifi Brindacier. J'ai adoré la préface qui explique que le livre contient des choses qui peuvent être choquantes aujourd'hui mais qui étaient parfaitement normales dans les années 40 (ex: le terme "nègre"). Cette préface à pour but de défendre l'oeuvre originale malgré les critiques et je trouve ça bien plus malin que le fait de tout supprimer. Par contre, le temps a décidé de passer encore plus vite que d'habitude donc il est déjà 23h et je ne vais pas tarder à filer au lit.

IMG_2471

IMG_2475

Posté par alongua à 23:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Farewell reception & Goodbye to Youth Lit

Nouveau commentaire